COMMENT LA VITESSE DE PLIAGE CHANGE-T-ELLE AVEC LA VARIATION DU TYPE DE PRESSE

comment la vitesse de pliage change-t-elle avec la variation du type de presse

Nous cherchons tous la vitesse dans la production, caractéristique qui, traduite en d'autres termes, signifie efficacité de processus. Mais qu’entend-on par vitesse? Une presse plieuse rapide n'est pas celles dont les axes de mouvement Y, X, R et le cas échéant Z sont actionnés plus rapidement que pour une autre.

On juge la vitesse d’une presse plieuse uniquement en fonction de la qualité de la contribution qu’elle apporte à l'ensemble du processus de production.
Pour cette raison, il est important et intéressant de connaître les évolutions de la technologie, avec les limites qui y sont liées qui sont petit à petit résolues: cela est utile pour pouvoir choisir la machine la plus rapide en fonction de ce que nous faisons et de ce que le marché propose.

La vitesse représente un composant extrêmement relatif qui, seule avec un fabricant de presses plieuses évolué peut être obtenue et résolue grâce aux propositions qui s'adaptent le mieux à vos exigences.
Mais il est absolument nécessaire auparavant d'effectuer un petit tour d’horizon sur les technologies désormais tombées en désuétudes mais qui, à leur façon, ont aidé à atteindre les standards d’aujourd'hui.

Si le pliage « en trois points » (voir manuel de pliage à la presse) tourne autour d’un concept tout compte fait apparemment simple, les technologies ont été multiples au cours des décennies qui ont tenté d’obtenir le même effet, c’est-à-dire le rapprochement contrôlé d’un poinçon vers une matrice de la façon la plus rapide et précise possible.


Presses mécaniques

Désormais tombées en désuétude, elles ont marqué les origines du pliage. Connectées à un volant et à un mouvement similaire aux presses excentriques de moulage, elles fournissaient une poussée concentrée et apparemment très rapide.
En effet, par manque de grande précision ou de butées faciles à régleur, toute seule, la vitesse de la traverse Y devient vraiment insuffisante en vue d’une réelle amélioration du processus.
Il faut assurément souligner qu’elles étaient très dangereuses.


RG Promecam

Assurément une des machines les plus historiques. Fabriquées par l’entreprise française Promecam qui n’existe désormais plus, elle prévoyait une remontée non conventionnelle du plan à la place de la descente classique de la traverse sur laquelle les poinçons sont fixés.


Presses hydrauliques à barre de torsion

D’apparence identiques aux hydrauliques synchronisées utilisées encore aujourd’hui, elles représentent en tout et pour tout leurs précurseurs. Les deux cylindres étaient synchronisés dans le descente grâce à l’utilisation d’un système simple de leviers connectés à une barre de torsion.
En revanche, les fins de course se composaient souvent de deux spirales mises en mouvement par des arbres à joint de cardan qui déplaçaient, de fait, les butées d'arrêt des cylindres.


Presses hydrauliques synchronisées

Elles représentent la grande majorité des machines utilisées dans les charpentes modernes.
Les deux cylindres sont indépendants et gouvernés par l'action de valves proportionnelles adaptées.
Elles peuvent être considérées comme un excellent compromis pour atteindre la vitesse maximale d'exécution dont nous avons besoin.
En effet, si nous soulignons qu’à une technologie mûrie et fiable, nous pouvons ajouter des accessoires comme butées arrière multi-axe, dispositifs d’accompagnement, commandes numériques graphiques et bien d'autres encore, elles pourraient assurément représenter la technologie que fait le mieux votre affaire.


Presses hydrauliques hybrides

Parfois appelées superficiellement électriques, elles représentent plutôt l’évolution naturelle des hydrauliques synchronisées.

Dans ce cas, la vitesse est très élevée, grâce à l’association d’une précision inconnue avec les technologies décrites précédemment. Le secret est la présence de deux moteurs brushless qui mettent en mouvement de manière directe deux chambres d’huile séparées et bien plus petites. Cela fait que la vitesse et la précision s'accompagnent ainsi de consommations extrêmement réduites.


Presses électriques

Elles représentent un créneau qui les voit les plus adaptées pour des types de travail spécifiques.
Elles peuvent être mises en mouvement avec des courroies ou des vis à recirculation en traction ou compression.

Un autre aspect très important, même s’il ne semble absolument pas lié à la vitesse, est la la dimension de la presse plieuse.

En effet, si on raisonne en termes de vitesse de flux et non de simple machine, il faut prendre en compte la possibilité de se doter d’une presse plieuse aux dimensions compactes ou très compactes. Cela vaut surtout pour un fournisseur avec une production réelle qui prévoit 80% ou plus de pièces en dessous de 1500-2000 mm de longueur de pliage.

Une alternative valable peut donc être de faire appel à un fabricant qui peut avoir dans son catalogue une machine petite et extrêmement rapide qui allège une bonne partie du travail en termes de variétés et de changements d’outillage.

manuel de pliage de presse